Le Québec tu es plat

O hey Anglophones, this one is in French. When French is the language of my hosts so too is the language of my post. A brief summary: I was in Rivière-du-Loup now I am in Québec. I biked and I played ultimate. The people were incredible. If you don’t know how much my bike cost me you can read about it here, and I will give you a hint it was less than $46.

Out of the Maritimes and into Québec

Out of the Maritimes and into Québec

Ok on y va en français. Donc après la pancarte pour la belle province j’ai continué sur mon vélo pour Rivière-du-Loup. Moi et la ville, nous avons une histoire ensemble, il y a deux ans j’ai vécu à Rivière-du-Loup pendant un mois et demi et c’est pendant ce temps là que j’ai trouvé mon vélo. J’étais là pour prendre des cours de français au Cégep dans le programme Explore, qui est un programme excellent si tu veux améliorer tes compétences en français et aussi pour faire du partying. J’étais logé avec une famille d’accueil qui était juste une dame, Aline, qui a pris moi et trois autres gars chez elle pour nous aider à parler la belle langue.
Le mode de transport pour les étudiants au Cégep était un bus jaune comme les Écoliers. La première journée avec ma boîte à lunch, que Aline m’a préparé, je me sentais plus comme un étudiant prêt pour la garderie qu’un jeune homme qui allait au Cégep. J’ai décidé, dans ce moment, que j’avais besoin de mon propre moyen de transport, pour reprendre un peu le contrôle que j’avais perdu dans ma vie.

Wheels

Mon vélo de 45$

Heureusement c’était la saison des ventes de garages et en fin de semaine j’ai promené un peu par tout pour trouver un beau vélo. Après quelques heures de recherche j’ai trouvé un vélo où le monsieur voulait 60$, en vrai forme j’ai discuté le prix et on s’est rendu à 45$. Dans le moment j’avais l’idée de garder le vélo juste pour le mois et demi et après l’essayer de le revendre pour le même prix.
Finalement je suis tombé en amour avec mon beau vélo bleu et j’ai décidé de quitter le programme un peu en avance pour retourner chez mes parents à Ottawa en vélo. Le plan m’a frappé un mardi matin après avoir bu plusieurs bières lundi soir. J’ai passé la journée à faire mes préparations et le lendemain je suis parti. Le voyage à Montréal m’a pris trois jours et au lieu de continuer jusqu’à Ottawa j’ai décidé de rester à Montréal et fêter mon défi. Finalement ma sœur m’a conduit à Ottawa le dimanche.

RdLdisc

RdLdisc

Ma Mère-du-Loup, Aline, m’a offert un lit pour mon passage cette fois-ci et je pense que c’est pour ça que j’ai couru pour Rivière-du-Loup après ma fin de semaine à Fredericton. J’ai fait le 400Km en 3 jours et au lieu de prendre un pause le soir de mon arrivé la gang du frisbee à Rivière-du-Loup m’ont invité à leurs joindre pour leur première pratique à l’extérieur de l’année. Il faisait beau et c’était une offre impossible à refuser surtout avec la crème molle qu’on a pris après.
J’ai pris un jour de congé à Rivière-du-Loup et Aline m’a laissé faire ce que je voulais chez elle. Même si on était 4 gars quand j’étais là la dernière fois elle a préparé de la nourriture pour moi seul comme on était quatre encore, avec une soupe, salade, entrée, et dessert pour chaque souper, j’ai très bien mangé. Deux de mes amis sur l’équipe de frisbee, P-Y et Karine, à RdL m’a invité à prendre une bière avec eux jeudi soir et on a écouté le match où Winnipeg g a perdu sa chance dans les playoffs contre les Habs. Pendant le game P-Y m’a parlé d’une charité qui existe au Québec qui implique des tours de vélos qui s’appelle Le Grand défi Pierre Lavoie et sa mission s’est donné pour mission d’encourager les jeunes à adopter de saines habitude de vie. Voici le lien si ça vous intéresse : http://www.legdpl.com/le-grand-defi

Le vendredi je suis parti tôt le matin pour un site de camping à quelque part entre Rivière-du-Loup et Québec. Le paysage tout le long du fleuve est tellement beau et le terrain est plat, heureusement pour moi. J’ai fait 160Km le vendredi facilement et j’ai trouvé un beau site pour monter ma tente.

Le lever du soleil le samedi était super beau et comme il me restait seulement 50 Km avant le Québec je n’étais pas pressé. Quand je suis arrivé à Lévis en face de Québec j’ai constaté que mon siège n’était pas bien serré sur mon frame donc j’ai croisé le fleuve sur le bateau, toujours une belle vu, et j’ai continué à pied à un magasin de vélo où ils m’ont trouvé une remplaçant pour la pièce qui attache mon siège pour 2.50$ et oui je l’ai marqué dans mon budget. Pas comme le bateau de Lévis à Québec où le gars m’a laissé passer sans payer. Et plus tard dans la journée quand mon amie, Nadine, avec laquelle j’avais voyagé au Bénin, m’a invité à prendre un lait frappé à la Béninoise.

Mes hôtes à Québec, Déb et Charles-André, sont super gentils, j’aurais besoin d’un bon dictionnaire pour bien décrire leur niveau d’hospitalité. On s’est joué une fois ensemble il y a un an au tournois Plaisirs Nocturnes, à Québec, et ils ont ouvert leur appartement à moi et ils m’ont laissé m’amuser partout. Ils ont préparé un souper vendredi soir qui était 1000 fois plus bon qui la boite de thon qui j’avais mangé seul dans ma tente l’avant hier. C’est aussi à cause de ça que je vais avoir de la difficulté à trimmer mon moustache, parce que si jamais un morceau du repas reste là j’aimerais que ça tombe dans ma bouche sur la route.

On va aussi jouer trois heures de frisbee ensemble aujourd’hui et peut-être prendre une petite bière après.

J’ai ajouté des photos ici.

Tu peux me trouver sur facebook et twitter ici.

Québec est une des meilleures villes au Canada, selon moi.

Trois Rivières you are on deck.

Advertisements

4 thoughts on “Le Québec tu es plat

  1. Pingback: LA GROTTE MIRACULEUSE ETAIT A SAINT CALAIS CE WEEK-END | La vitesse c'est dépassé

  2. Je voudais faire un ajustement sur la fin de ton texte….
    Premièrement nous sommes au Québec donc par défaut, ce n’est jamais une petite bière, c’est toujours une grosse bière 🙂
    Deuxièment, lorsqu’on dit : “…on pourrait peut-être prendre une bière après…” , nous savons tous, en tant que québécois, que cela veut dire: “…nous allons obligatoirement prendre au minimum deux bières après…” . J’avoue que la langue française a beaucoup de subtibilité. Ça ma fait plaisir de vous en faire comprendre une… 🙂

  3. Pingback: Laisser-passer Actif, la Columbia britannique | ArchangelVoyage

  4. Pingback: Île d’Épice Montant | ArchangelVoyage

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s